Procès en appel de Valeurs Actuelles pour « injure à caractère raciste » contre Danièle Obono : 10.000 euros d’amende requis

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dix mille euros d’amende ont été requis jeudi devant la cour d’appel de Paris contre le directeur et deux journalistes de l’hebdomadaire ultraconservateur Valeurs actuelles pour injure publique raciste envers la députée LFI Danièle Obono.
En août 2020, le magazine avait publié un récit de sept pages intitulé « Obono l’Africaine », où il racontait comment l’élue de Paris née au Gabon, dépeinte en esclave, expérimentait « la responsabilité des Africains dans les horreurs de l’esclavage » au XVIIIe siècle.
L’article, accompagné de dessins représentant la députée collier en fer au cou, avait été condamné unanimement par toute la classe politique, le président Emmanuel Macron en tête.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*