Présidentielles 2022 : Psychopathologies

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://adcasescom.files.wordpress.com/2021/04/psycho-0.jpg

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

L’année qui précède une élection présidentielle est l’occasion de tenter de déterminer ce qui prend le plus de place dans les préoccupations des français. C’est d’ailleurs le thème des nombreux sondages régulièrement édités. Naturellement, et quels que soient les doutes qu’on peut avoir sur la réalité des évaluations, il s’agit de photographies « comme si » le vote avait lieu tout de suite.

On ne sait si c’est culturel, ou simplement la forme des questions posées, mais aucune étude ne s’intéresse aux « espoirs des français » mais plutôt à leurs soucis, inquiétudes, peurs et autres angoisses. Il n’y a aucune stratégie derrière cela mais une propension à récupérer des réponses nombreuses et efficaces sur les problèmes plus que sur les opportunités ou rêves. La période est propice aux déprimes, et il est vrai que l’humain s’exprime plus largement sur ses douleurs que sur ses bonheurs. La liste de sujets qui est présentée n’inclut aucune joie possible, mais des luttes.

Ifop sujets avril 2021Télécharger

Il y a un effet pervers dans ces schémas d’observation des pensées et comportements : ils renvoient le rôle du Président à celui d’un réparateur de soucis, gestionnaire de problèmes et calculateur de risques. A aucun moment, cette vision des attentes de la société ne propose un groupe représentatif qui s’exprimerait sur l’idéal social ou l’idéal humain, ou

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*