Présidentielles 2022 : Le Piège du Direct

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://adcasescom.files.wordpress.com/2021/07/direct-8-1.jpg

Article écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Les campagnes présidentielles ont changé. De septennats en quinquennats, la donne politique est devenue plus floue, orientant ainsi les projecteurs sur les personnes plus que sur les contenus ou les propositions. Le phénomène est accentué par l’omniprésence du « direct live » constitué parfois de plateaux organisés, et beaucoup plus souvent de prises caméra ou son sur le vif lors de déplacements ou de simples apparitions. L’amplification média fait ensuite le travail de diffusion, et certains excès de langage deviennent des boulets pour les personnalités en cause.

Laurent Wauquiez, son «bullshit» est devenu un sparadrap – Politique | L’Opinion (lopinion.fr)

Les exemples de « piégés » sont nombreux et ces événements interviennent très souvent dans un calendrier stratégique pour les oppositions. Parfois la vie privée, évoquée pour s’humaniser, est une impasse, voire une faute. «En communiquant sur leur vie privée, les politiques se sont piégés tous seuls» – Libération (liberation.fr). Et lors de campagnes électorales, les oppositions ne sont pas seulement les partis politiques adverses, mais parfois les candidats du même groupe politique et les médias d’opinion « adversaires« . Les primaires, par exemple, peuvent être des terrains de batailles plus durs que la campagne elle-même, compte tenu de l’enjeu, avec pour conséquence la ruine des projets.

L’un des problèmes de toutes les personnes « en course » pour la présidentielle est leur difficulté à échapper à l’émotion du moment. C’est un exercice

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*