Présidentielle : le risque d’une campagne empêtrée dans la crise sanitaire

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Alors que le variant Delta risque de perturber le quotidien des Français jusqu’à l’élection des 10 et 24 avril 2022, les macronistes et les oppositions espèrent que les débats ne seront pas focalisés sur le Covid-19.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*