Présidentielle: dernières grandes manœuvres pour la mise en orbite des candidats

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Gauche et écologistes éparpillés, droite tiraillée, le polémiste Eric Zemmour en embuscade et un président sortant qui veut “valoriser” son bilan: à sept mois de la présidentielle de 2022, chaque camp achève, plus ou moins facilement, de se mettre en ordre de marche.
Au moins une trentaine de candidats se sont d’ores et déjà déclarés mais pour être présents au premier tour du 10 avril, il leur faut encore rassembler 500 signatures d’élus les soutenant. Lors du premier tour de la précédente présidentielle, au printemps 2017, ils étaient au final 11 en lice.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*