Présidentielle 2022 : « Pour être efficace dans le contrôle des comptes de campagne, il faut nous permettre d’accéder à l’exhaustivité des dépenses »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Jean-Philippe Vachia, président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, estime, dans un entretien au « Monde », que l’affaire Bygmalion révèle la nécessité de pouvoir interroger les partis politiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*