Pouvoir, Assemblée, Travail : Le Bovarysme

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://adcasescom.files.wordpress.com/2022/07/bovary-16.jpg

Article n° 179 du 25 juillet 2022, écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

Le Bovarysme est une extension sémantique tirée du célèbre roman de Gustave Flaubert, Madame Bovary. Cette dernière multipliait les liens adultères et vivait au-dessus de ses moyens pour échapper à l’ennui de la vie de province au 19e siècle. (Pour résumer). Il se trouve que l’époque, après plus de 160 ans, retrouve dans des schémas identiques ce comportement-là, mais dans des dimensions plus variées et moins sexuées ou genrées, dans l’univers politique ainsi que dans la société du travail d’une manière générale. Ces chers transfuges | HuffPost Politique On aurait pu traduire aussi ce phénomène par la recherche quasi épileptique et individualiste d’une herbe plus verte ailleurs, pour s’élever, mais le charme du sujet en aurait été écorné.

Du côté du pouvoir ou de l’Assemblée Nationale telle que nous la connaissons aujourd’hui, et plus globalement dans l’espace politique, ces derniers mois ont été le décor de multiples fuites, trahisons, changement de parti politique, avec pour horizon la plupart du temps, l’espoir. La présidentielle 2022, festival de transfuges | Public Senat L’espoir du pouvoir, l’espoir de la révolte, l’espoir d’une carrière, l’espoir d’exister et tous les espoirs qui poussent les individus à opter pour un choix Bovaryste : celui d’échapper à quelque chose. Ce n’est pas toujours le meilleur choix : Les écolos ont encore du mal à exister au sein de la Nupes et à l’Assemblée – Libération (liberation.fr) On quitte Les Républicains pour

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*