Pourquoi vous ne subirez pas une notation sociale à la chinoise

L’Union européenne vient d’adopter un texte, qui doit entrer en vigueur en 2026, régulant notamment l’utilisation de l’intelligence artificielle dans la surveillance des citoyens, afin de prévenir toute tentation de système à la chinoise dans lequel chaque citoyen dépend de sa « note de crédit social ». Une première dans le monde.

Cet article est paru en premier sur nouvelobs.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*