Pourquoi Roland Garros 2024 n’est pas un bon cru

Tribunes clairsemées, matches en nocturne réservés au tournoi masculin, rencontres qui se terminent à plus d’une heure du matin et qui risquent de mettre en danger la santé des joueurs… Cette année, les Internationaux de France n’ont pas fait l’unanimité dans les coulisses. Sur le plan sportif, rien à dire : avec Iga Swiatek et Carlos Alcaraz, Roland-Garros a couronné deux grands champions. Et côté business, tout va bien.

Cet article est paru en premier sur challenges.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*