Pourquoi New Delhi ne veut pas entendre parler de «variant indien»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Nom de nom <p>Après le « virus chinois » qui a fait beaucoup de mal à Pékin, le gouvernement indien se mobilise pour éviter l’usage du nom associé au « double mutant » qui fait tant de ravages. Pour l’ambitieux Narendra Modi, il y va de sa place dans le monde</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*