Pourquoi Mélenchon n’est pas victime de «lawfare»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

En utilisant ce concept pour dénoncer l’instrumentalisation politique de la justice, Jean-Luc Mélenchon, dont le procès s’ouvre le 19 septembre, fait une utilisation polémique du terme de «lawfare» qui vise à délégitimer la décision de justice.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*