Pourquoi Eric Zemmour siphonne l’électorat de Marine Le Pen

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

INTERVIEW – La candidate du Rassemblement national tombe à 15% des intentions de vote au premier tour, selon notre sondage Harris Interactive, et passe derrière le polémiste réactionnaire, qui se hisse à 17%. Un phénomène lié à la lassitude de l’électorat du RN pour le politologue Jean-Yves Camus. « Le nom Le Pen semble synonyme d’échec à la présidentielle », analyse-t-il.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*