Pour relancer la consommation, l’acte II du plan pauvreté aura plus d’impact que l’épargne forcée

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Trou dans la raquette <p>Certains ménages modestes ont vu leur patrimoine financier reculer pendant le confinement. Les plus riches concentrent la majorité de l’épargne forcée accumulée, alors qu’ils ont une faible propension à consommer</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*