Pour les anciens présidents, difficile de devenir écrivain

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Ecrivain peut sembler une bonne reconversion après la présidence de la République, mais le métier est difficile, comme le constatent Valéry Giscard d’Estaing et François Hollande, dont les livres respectifs sont sortis dans un certain anonymat.
Ils devraient être loin de la performance de Nicolas Sarkozy, qui a vendu 235.000 exemplaires de ses mémoires présidentiels, “Le Temps des tempêtes”, publiés en juillet.
M.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*