Pour ILGA-Europe, la loi sur la PMA pour toutes ne va pas assez loin

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Après deux années de travaux, le Parlement français a adopté mardi (29 juin), le projet de loi de bioéthique et sa mesure phare d’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA). Mais pour l’ONG ILGA-Europe, elle exclut les droits des personnes trans et intersexe.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*