Pour empêcher “le déni” du génocide arménien, Macron se recueille devant un mémorial à Paris

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Emmanuel Macron s’est rendu samedi midi devant un mémorial du génocide arménien au centre de Paris, en ce 24 avril, devenu en 2019 Journée nationale de commémoration du génocide de 1915, soulignant dans une lettre le “devoir” d’empêcher “le déni, le mensonge”, a constaté l’AFP.
Son geste survient alors que dans la journée Joe Biden devrait devenir le premier président américain à reconnaître le génocide arménien par les troupes de l’Empire Ottoman pendant la Première Guerre mondiale, reconnu par une trentaine de pays mais vigoureusement contesté par la Turquie.
“Se souvenir du passé, en acceptant la vérité, rendre hommage aux morts et respecter la mémoire des vivants et notre devoir pour empêcher l’oubli, le déni, le mensonge”, a écrit le chef de l’Etat français dans sa lettre adressée à son homologue Arménien Armen Sarkissian et dont l’AFP a eu copie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*