Politique migratoire: l’Italie garde une ligne dure, mais s’en vante moins

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Statu quo <p>Luciana Lamorgese, la ministre de l’Intérieur qui a succédé à Matteo Salvini, conserve une attitude très ferme vis-à-vis des ONG opérant en Méditerranée</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*