Politique : La France et le Business des Dictatures

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://adcasescom.files.wordpress.com/2022/07/dictature-12.png

Article n° 180 du 1er août 2022, écrit par : Ad Case https://adcasecom.agency/blog

La récente visite de l’Arabie Saoudite à l’Elysée a rallumé le feu des critiques des médias et associations sur le récurrent sujet de la « Real Politik« . Le principe de sauvegarde des intérêts de la France et de ses citoyens en est pourtant le moteur principal et non une sorte de complicité induite avec les régimes dictatoriaux. Mohammed Bin Salman est pour la France un interlocuteur majeur du business de l’énergie, comme l’était il y a encore peu de temps Vladimir Poutine. L’Arabie saoudite et la France vont renforcer leur coopération dans le domaine des énergies renouvelables – Les Smartgrids (les-smartgrids.fr)

Les associations de défense des droits de l’homme ont raison de hurler car leur fonction est de pointer le crime, d’où qu’il provienne lorsqu’il s’agit de crimes d’Etat. L’impossible équation en reste toutefois le lot, par l’indifférence de ces Etats aux protestations et aux médias démocratiques. Mohammed bin Salman in Paris: An uncomfortable visit raises questions on Western hypocrisy (lemonde.fr) Mais c’est aussi par les liens d’affaires entre des Etats producteurs de biens essentiels avec des Etats clients (dont la France), élus par leurs citoyens pour leur garantir ces biens essentiels. Que ce soit E. Macron qui récupère la patate chaude ou un autre, la visite aurait eu lieu entre la France et l’ Arabie Saoudite pour négocier le flux pétrolier. Les citoyens français en seront les premiers bénéficiaires. Macron persuade Mohammed bin Salman

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*