Plus d’un quart de la forêt Amazonienne est détruit, selon des dirigeants indigènes

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.lesechos.fr/

https://media.lesechos.com/api/v1/images/view/6318b14aa7db2617483bdd96/640x360/0702317695742-web-tete.jpg

Selon les représentants des peuples autochtones d’Amazonie, réunis au Pérou cette semaine, 26 % de la superficie de la plus grande forêt tropicale du monde est irrémédiablement perdue. Ils appellent à des mesures d’urgence pour protéger les zones encore épargnées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*