Piolle (EELV) critique les “religions” de la croissance et de la décroissance

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le maire de Grenoble Eric Piolle, candidat à la primaire des Verts pour la présidentielle, a critiqué mardi “la religion” de la croissance pour les uns, de la décroissance pour les autres, disant préférer “partir du vécu” pour bâtir une politique.
Alors que l’ancienne ministre Delphine Batho, également candidate à la primaire écologiste, prône la décroissance, Eric Piolle a affiché sur France Inter sa différence: “Je ne suis pas religieux: la croissance est devenue une religion, vous devez être ou bien croissansiste ou bien décroissansiste; ça ne me parle pas”.
Mesurer l’évolution du PIB, “ça n’a pas de pertinence”, “c’est un indicateur qui aujourd’hui ne reflète pas notre qualité de vie”, a-t-il insisté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*