Perquisition mouvementée : à une semaine du procès, Mélenchon choisit la stratégie de l’affrontement

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

S’estimant victime d’un « procès politique », le leader de LFI dénonce « les juges manipulés ». Il sera jugé les 19 et 20 septembre pour actes d’intimidation envers l’autorité judiciaire, rébellion et provocation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*