Pénuries alimentaires, de médicaments et de sang : les risques sanitaires s’accroissent en Nouvelle-Calédonie

Le haut-commissaire de la République Louis Le Franc a estimé ce jeudi qu’un compte à rebours pour l’approvisionnement en médicaments et en produits alimentaires est enclenché.

Cet article est paru en premier sur lefigaro.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*