Pendant le confinement, les Français ont dit oui à l’alcool et aux anxiolytiques

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Une étude menée au printemps montre que les personnes ayant répondu au questionnaire ont mieux réparti leur consommation d’alcool, diminué celle de cocaïne ou de MDMA, mais eu davantage recours aux benzodiazépines.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*