Peine de sûreté à 30 ans: l'Assemblée vote une mesure controversée sur les policiers

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’Assemblée nationale a voté jeudi une peine de sûreté portée à 30 ans pour les condamnés à perpétuité pour un crime contre un policier ou un gendarme, une mesure vivement débattue au lendemain de la manifestation des forces de l’ordre devant le Palais Bourbon.
“Tirer sur un policier, c’est tirer sur la République”, a insiste le Garde des sceaux Eric Dupond-Moretti en présentant une série d’amendements pour limiter les réductions de peine de personnes condamnées pour des crimes contre des forces de l’ordre.
Ces amendements mettent “en oeuvre les engagements du Premier ministre pour que les forces de l’ordre de notre pays soit davantage protégées, c’est un message fort”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*