Patrick Balkany: sept ans ferme et incarcération immédiate requis

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Sept ans ferme, incarcération immédiate, dix ans d’inéligibilité et la confiscation de tous ses biens: le parquet national financier (PNF) a requis jeudi une peine à la hauteur de “l’atteinte à la démocratie” du maire LR de Levallois-Perret Patrick Balkany, jugé à Paris pour blanchiment et corruption.
“Beaucoup ont fait de cette affaire un symbole de l’impunité des puissants, de l’impuissance et de la lenteur de la justice en matière de grande délinquance économique et financière”, a relevé le procureur Arnaud de Laguiche, lors d’un réquisitoire à deux voix avec Serge Roques.
Les représentants du parquet ont appelé le tribunal correctionnel à sanctionner des années de dissimulation et un “blanchiment continu et systématique”, à travers une cascade de sociétés écran, logées au Liechtenstein ou à Panama et dotées de comptes en Suisse ou à Singapour.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*