Pass sanitaire: la Défenseure des droits s'inquiète de “l'ampleur des atteintes aux droits”

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La Défenseure des droits, Claire Hédon, regrette “vivement” dans un avis publié mardi le choix d’une procédure accélérée pour le vote du projet de loi sanitaire, compte tenu “de l’ampleur des atteintes aux droits et libertés fondamentales prévues” par le texte.
Le projet de loi qui permet notamment l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants a été adopté lundi en Conseil des ministres. Il débute mardi son chemin au Parlement avant une éventuelle adoption en fin de semaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*