«Pas vu, pas pris» : avec les protestataires de la loi sécurité globale

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Vendredi a été votée au Parlement la loi sécurité globale, avec son polémique article 24, qui réprime la diffusion de l’image d’un policier si elle a pour «but manifeste qu’il soit porté atteinte à son intégrité physique ou psychique». Des milliers de manifestants ont protesté ce samedi, place du Trocadéro à Paris, pour dénoncer cette loi et défendre leurs libertés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*