Partout, les saints : Gemma Galgani

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Avant même sa naissance en 1878, les augures de la Providence pavent déjà le chemin de Gemma, qui ne s’appelle pas encore ainsi. Et pour cause, sa mère, pieuse et zemmourienne avant l’heure, s’y oppose car il n’existait pas de « Gemma » (qui signifie « joyaux » en italien) dans le calendrier des saints. Ce à quoi le prêtre de la famille rétorque : « Il y a des gemmes au paradis, et espérons qu’elle devienne l’une d’entre elles ». Bingo. Moralité, si vous voulez appeler votre enfant Blue Ivy comme le bébé de Jay-Z et Beyoncé, assurez-vous qu’il coche toutes les cases pour un accès express auprès du Père éternel. […]

La suite est réservée aux abonnée. Déjà abonné ? Se connecter

L’article Partout, les saints : Gemma Galgani <img class=’plus-nav-icon-menu icon-img’ src=’https://lincorrect.org/wp-content/uploads/2020/07/logo-article-small.png’ style=’height:20px;’> est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*