Paris: les toxicomanes interdits d'accès au Jardin d'Eole

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le Jardin d’Eole, ce parc du nord-est parisien où les consommateurs de crack avaient été regroupés provisoirement, leur est désormais interdit d’accès, a constaté mercredi l’AFP.
La maire de Paris Anne Hidalgo, qui s’est rendue sur place mercredi matin, avait fixé à ce mercredi 30 juin la date butoir pour que ce parc “redevienne un jardin pour les riverains”.
Au côté de ses adjoints et des maires d’arrondissement du nord-est parisien, l’édile PS a affirmé mercredi matin qu’elle “ouvrirait des lieux” d’accueil des toxicomanes si l’Etat “ne prend pas ses responsabilités”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*