Opposant russe Alexeï Navalny: l’UE et l’Otan mettent la pression sur Vladimir Poutine

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’UE n’exclut pas des sanctions et l’Otan se réunit ce vendredi 4 septembre à Bruxelles: la pression est montée d’un cran jeudi soir sur la Russie, qui rejette toute implication dans l’empoisonnement de l’opposant Alexeï Navalny.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*