« On savait que ça nous pendait au nez » : à Perpignan, la résignation d’une ville passée à l’extrême droite

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dans la cité catalane, les haussements d’épaules répondent à l’évocation de la victoire de Louis Aliot, le candidat du RN, au lendemain du second tour de l’élection municipale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*