«On n’est pas là pour se faire tuer, surtout par des crapules» : à la prison d’Évreux, les agents pénitentiaires sidérés et en colère

REPORTAGE – Dans le centre où était incarcéré Mohamed Amra, l’attaque du fourgon pénitentiaire qui transportait le détenu mardi a semé l’amertume. En mémoire de leurs deux collègues assassinés, une vingtaine d’agents participe à la journée «prisons mortes» lancée par les syndicats.