Oleg Deripaska : « Personne ne mesure l'ampleur du risque nucléaire en Ukraine »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.lesechos.fr/

https://media.lesechos.com/api/v1/images/view/62b097ec50482105874cac13/640x360/0701839621120-web-tete.jpg

Dès le début de « l’opération militaire spéciale » du Kremlin en Ukraine, Oleg Deripaska, le magnat russe de l’aluminium, avait appelé à ce que les pourparlers commencent « aussi vite que possible ». Entretien quatre mois plus tard.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*