Obésité : «Les jeunes vivant dans des populations moins favorisées sont davantage touchés que les autres»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Pour le chercheur Daniel Benamouzig, une sédentarisation accrue, moins d’efforts physiques et une alimentation faite de produits transformés expliqueraient en partie l’augmentation de cette maladie chez les Français, et particulièrement chez les jeunes, pointée par l’étude de la Ligue contre l’obésité publiée mercredi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*