« Nul ne sait si l’ascension sondagière du non-candidat Zemmour se poursuivra, mais elle produit déjà des effets sur le paysage politique »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le candidat Macron avait théorisé l’effondrement des grands partis LR et PS. Et voilà que l’irruption du polémiste dynamite à son tour l’échiquier politique, relève dans sa chronique Françoise Fressoz, éditorialiste au « Monde ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*