Nouvelle-Calédonie: à l’Assemblée, l’examen du projet de loi constitutionnel percuté par les émeutes

Dans l’Hémicycle, la gauche a joué la montre en réclamant le retrait du texte du gouvernement. Alors que le vote devait avoir lieu mardi en milieu d’après-midi, les débats se sont poursuivis tard dans la soirée.