Nous autres, agriculture et élevage, savons désormais que nous sommes mortels

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Ces dernières semaines ont vu se multiplier des manifestations de colère de la part d’agriculteurs, des blocages de voies de circulation aux « feux de la colère ». La Chronique des crottés a tenté de prendre de la hauteur en interrogeant Samuel Boucher, agriculteur dans le Loiret et co-fondateur d’un cabinet de conseil agricole indépendant. Avec Samuel, quelques mots lancés à la volée suffisent à alimenter d’abondants propos. Nous avons donc choisi de reproduire son discours verbatim. […]

Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés.

Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

L’article <i class=’fa fa-lock’ aria-hidden=’true’></i> Nous autres, agriculture et élevage, savons désormais que nous sommes mortels est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*