Non, les renseignements généraux allemands n’enquêtent pas sur une commande géante de flacons Schott achetés par Pfizer

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’avocat Carlo Brusa, défenseur des antivaccins, a assuré sur CNews que le verrier Schott a été perquisitionné par les renseignements généraux allemands, pour avoir vendu des flacons au fabricant de vaccin BioNTech dès novembre 2019. La rumeur, peu crédible, a été démentie par les principaux intéressés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*