Nicolas Hulot: «Je ne ressens plus de colère, mais de l’incompréhension»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

A la veille des annonces de Macron sur le grand débat, qui pourraient être peu ambitieuses sur l’écologie, l’ancien ministre tire la sonnette d’alarme. Pour lui, il est temps de dépasser les plans théoriques et d’aller chercher des financements. Tout en s’appuyant sur les mouvements citoyens.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*