Néonicotinoïdes: le Parlement en passe d'autoriser la réintroduction pour la betterave

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le Parlement s’apprête à autoriser mercredi, via un ultime vote du Sénat, la réintroduction temporaire des néonicotinoïdes, insecticides tueurs d’abeilles, pour “sauver” la filière de la betterave sucrière, un texte dénoncé à gauche comme un “recul environnemental”.
Le projet de loi autorise, à titre dérogatoire, les producteurs de betteraves à sucre à utiliser jusqu’en 2023 des semences traitées avec des pesticides de la famille des néonicotinoïdes, interdits depuis 2018.
Pour la filière, qui représente près de 46.000 emplois, il y a urgence : les dérogations devraient en effet être effectives au plus tard en décembre, pour laisser le temps aux industriels de produire les semences nécessaires au semis de mars.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*