Naufrage de migrants : « la France ne laissera pas la Manche devenir un cimetière », affirme Macron

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Après la mort d’au moins 31 migrants dans la Manche, mercredi (24 novembre), le chef de l’État a demandé le « renforcement immédiat des moyens de l’agence Frontex aux frontières extérieures » de l’UE, selon un communiqué de l’Élysée.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*