N-Calédonie: le chef de l'exécutif prône la « cohésion sociale » avant un référendum tendu

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://www.challenges.fr/assets/img/2021/11/25/cover-r4x3w1000-619f491773963-23492ff21e1fa022841e27ab37c96e7cdd5fdef7-jpg.jpg

Le président indépendantiste du gouvernement collégial de la Nouvelle-Calédonie a axé jeudi sa déclaration de politique générale sur la « cohésion sociale » et « la communauté de destin », dans un contexte tendu lié au référendum sur l’indépendance, prévu le 12 décembre.
« Nous proposons d’organiser les actions du gouvernement autour de la seule colonne vertébrale qui s’impose : le lien d’appartenance à cette terre, dans un pays où l’objectif de communauté de destin attend encore », a déclaré Louis Mapou, qui en juillet est devenu le premier indépendantiste à présider le gouvernement depuis l’accord de Nouméa (1998).
Membre de l’Union nationale pour l’indépendance (UNI-FLNKS), il a fait l’apologie de « l’identité, du partage et du vivre-ensemble ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*