Municipales 2020 : à Anor, promouvoir le dialogue sur les pesticides de la discorde

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dans cette région de bocage et d’élevage laitier, l’arrivée récente de la culture intensive de la pomme de terre est venue perturber les relations entre riverains et agriculteurs. Pour le maire d’Anor, Jean-Luc Pérat, il est urgent « d’apprendre à se comprendre ». À l’approche des municipales, suite de notre série « Quand les maires agissent » (9/10).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*