Mort du premier receveur de greffe de rein de porc génétiquement modifié

« Nous n’avons aucune indication qu’il s’agisse d’une conséquence de sa récente transplantation », a précisé l’hôpital Massachusetts General Hospital, situé à Boston, qui avait pratiqué la greffe en mars.

Cet article est paru en premier sur lemonde.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*