Mort d’Amadou Koumé : trois policiers pourraient être jugés pour «homicide involontaire»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le parquet de Paris a requis un procès en correctionnelle pour «homicide involontaire» contre trois agents, dans l’enquête sur la mort du jeune homme qui avait subi une longue clé d’étranglement et un plaquage ventral lors de son arrestation à Paris en 2015.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*