« Michel Rocard, revenez, l’Etat renie sa parole en Nouvelle-Calédonie »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://img.lemde.fr/2021/11/22/394/0/4724/2362/644/322/60/0/d5ea98f_349785493-000-9lz62u.jpg

Le référendum d’autodétermination de la Nouvelle-Calédonie doit se tenir le 12 décembre, en dépit d’un contexte sanitaire très difficile. Maintenir cette date revient à trahir les engagements des accords de Matignon, signés en 1988, par Michel Rocard, estime, dans une tribune au « Monde », l’avocat François Roux qui a défendu les indépendantistes kanak.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*