Merkel défend son engagement pour Wirecard auprès des dirigeants chinois

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Fintech <p>Au menu de l’audition de la chancelière, une visite officielle en septembre 2019 en Chine, un marché où la fintech allemande souhaitait s’implanter</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*