Mélenchon se sentirait “meurtri” et “affaibli” sans le soutien du PCF

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le candidat de La France insoumise à l’élection présidentielle de 2022 Jean-Luc Mélenchon a confié mercredi qu’il se sentirait “meurtri” et “affaibli” si les communistes ne le soutenaient pas comme en 2012 et 2017.
Leur chef Fabien Roussel a proposé sa candidature présidentielle aux militants du PCF, qui trancheront le 9 mai par un vote.
Sur son blog mercredi, Jean-Luc Mélenchon continue d’espèrer le soutien des communistes, assorti d’un accord aux législatives.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*