Max Schrems, la «bête noire» de Facebook, ajoute une nouvelle victoire à son tableau de chasse

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Données personnelles Les recours judiciaires intentés par l’activiste et juriste autrichien ont conduit à l’annulation de deux accords de transfert des données entre l’UE et les Etats-Unis

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*