Maurras, ligues d'extrême droite et Vichy: la « face cachée » de Pierre Pflimlin

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Militant d’extrême droite proche d’antisémites virulents, puis propagandiste et magistrat sous Vichy: dans « La face cachée de Pierre Pflimlin » (La Nuée Bleue), le journaliste Claude Mislin jette une lumière crue sur le passé sulfureux de cette figure majeure de la IVe République et de la démocratie chrétienne.
Ministre à dix-huit reprises de 1946 à 1962, président du Conseil (1958), européen convaincu, président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (1963-1966) puis du Parlement européen (1984-1987), « statue du Commandeur » de la politique alsacienne.
Sans conteste, Pierre Pflimlin (1907-2000) a été l’un des hommes politiques français les plus influents de l’après-guerre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*